Nymphéas. L'abstraction américaine et le dernier Monet





En 1955, Alfred Barr fait entrer au Museum of Modern Art de New York un grand panneau des Nymphéas de Monet. Monet est alors présenté comme "une passerelle entre le naturalisme du début de l'impressionnisme et l'école contemporaine d'abstraction la plus poussée" de New York, ses Nymphéas mis en perspective avec les tableaux de Pollock. La réception du dernier Monet s'opère alors en résonnance avec l'entrée au Musée de l'expressionnisme abstrait américain. Au même moment est forgée la notion d'impressionnisme abstrait.

Exposition présentée au Musée de l'Orangerie du 13 avril au 20 août 2018

Renseignements et réservations atraverslesarts@atraverslesarts.fr  ou 06.60.77.89.03